appareiller

appareiller

1. appareiller [ apareje ] v. <conjug. : 1>
• « préparer » 1080; du bas lat. appariculare, lat. class. apparare « préparer »
I V. tr.
1Vx Préparer.
2Mod. Appareiller un filet, le disposer pour la pêche. Appareiller un navire, le garnir de ses apparaux, le disposer pour la navigation. ⇒ gréer.
3Archit. Appareiller des pierres, les tailler, les agencer en vue de la construction. — P. p. adj. Fût appareillé, composé de tambours superposés.
4Méd. Placer un appareil de prothèse sur. Appareiller un bras, un blessé.
II V. intr. (1544) Mar. Se disposer au départ, quitter le mouillage, le port (cf. Lever l'ancre). « Nous appareillâmes le lendemain pour retourner en Angleterre » (Voltaire). ⊗ CONTR. Mouiller; jeter (l'ancre). appareiller 2. appareiller [ apareje ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1130; de 1. a- et pareil
1Trouver (qqch.) pour assortir à autre chose; unir (deux choses pareilles). apparier, assortir, rappareiller. Appareiller des gants, des candélabres. P. p. adj. « Telles sont les trois raisons appareillées qui [...] poussent les écrivains à s'engager » (Caillois).
2Spécialt Accoupler pour la reproduction. apparier. Pronom. Oiseaux qui s'appareillent.
⊗ CONTR. Dépareiller.

appareiller verbe transitif (bas latin appariculare, du latin classique apparare, préparer) Donner les dessins et les mesures nécessaires à la taille des pierres d'un appareil ; projeter ou réaliser l'appareillage d'une façade, d'un pavage, etc. Placer une prothèse sur quelqu'un. ● appareiller (homonymes) verbe transitif (bas latin appariculare, du latin classique apparare, préparer)appareiller verbe intransitif (de appareiller) Pour un navire, quitter le port, prendre la mer. ● appareiller verbe transitif (de pareil) Unir quelque chose à quelque chose de pareil, des choses pareilles ; assortir : Appareiller des vases. Réunir des animaux de trait d'après leur taille, leur force, pour les faire travailler ensemble. ● appareiller (homonymes) verbe intransitif (de appareiller)appareiller (synonymes) verbe intransitif (de appareiller) Pour un navire, quitter le port, prendre la mer.
Synonymes :
Contraires :
appareiller (difficultés) verbe transitif (de pareil) Conjugaison Apparier. Attention au redoublement du i aux première et deuxième personnes du pluriel, à l'indicatif imparfait et au subjonctif présent : (que) nous appariions, (que) vous appariiez. Sens Ne pas confondre ces deux mots dans le sens d'« assortir ». 1. Appareiller = assortir dans un ensemble. Appareiller le mobilier. Remarque Dans ce sens, le substantif correspondant est appareillement, à ne pas confondre avec l'appareillage électrique ou l'appareillage d'un navire. 2. Apparier = assortir par paires. Apparier des chaussettes. Remarque Le substantif correspondant est appariement. ● appareiller (homonymes) verbe transitif (de pareil)appareiller (synonymes) verbe transitif (de pareil) Unir quelque chose à quelque chose de pareil, des choses pareilles ; assortir
Synonymes :
Contraires :
- désassortir
Réunir des animaux de trait d'après leur taille, leur force...
Synonymes :

appareiller
v. tr.
d1./d Réunir (des choses pareilles), assortir. Appareiller des assiettes.
d2./d Accoupler (des animaux) pour la reproduction.
————————
appareiller
v.
rI./r v. tr.
d1./d MED Mettre en place un appareil prothétique sur (qqn). Appareiller un sourd.
d2./d TECH Appareiller des pierres, les tailler en vue de leur pose.
rII./r v. intr. MAR Quitter le mouillage. La flotte a appareillé.

I.
⇒APPAREILLER1, verbe.
I.— Emploi trans.
A.— TECHN. Préparer une chose complexe en vue d'une utilisation précise.
1. ARCHIT. ,,Tracer les épures sur un plan, les reporter en grand sur un enduit, et en appliquer les figures et dimensions sur toutes les faces des pierres, pour les faire tailler selon la mesure que chacune doit occuper.`` (JOSSIER 1881).
P. ext. Tailler les pierres selon cette mesure :
1. C'est surtout l'absence de style qui me choque. Ce sont d'excellents matériaux, rassemblés avec soin pour un grand ouvrage, mais la pierre est appareillée sans soin, les jointures ne se rapportent pas; et puis, il faudrait essayer de mettre toutes les pierres les unes sur les autres. Un beau projet ne prend le nom de monument que quand il est bien bâti et que l'exactitude de l'exécution garantit la solidité.
DELÉCLUZE, Journal, 1825, p. 143.
2. CHAPELLERIE, TEXT. Préparer le mélange des poils et des laines entrant dans la confection d'un chapeau. Dans les manufactures de soie, préparer les soies.
3. CHIR. Munir (un organe) d'un appareil de prothèse.
4. MAR. Appareiller un bateau. Préparer un bateau pour la navigation. Appareiller une ancre. ,,La préparer pour le service qu'elle doit rendre à un moment donné`` (JAL 1848). Appareiller une voile. ,,Déployer cette voile, et la présenter au vent de telle sorte qu'elle fonctionne convenablement.`` (JAL 1848).
5. PÊCHE. Appareiller un filet. Le préparer pour la pêche.
B.— Région. (Canada). Préparer, disposer, habiller, dresser, orner (cf. anc. et moyen fr., le sens de préparer, apprêter). Appareiller qqn. L'habiller. Appareiller le dîner. Préparer le dîner.
II.— Emploi intrans.
A.— MAR. Quitter le port ou le lieu d'un mouillage :
2. À sept heures du matin, nous appareillâmes, nous faisant remorquer par nos canots et chaloupes...
Voyage de La Pérouse autour du monde, t. 2, 1797, p. 56.
3. Voilà : de grands bancs de poissons, qu'on n'attendait pas du tout, avaient été signalés d'Angleterre comme devant passer le soir, un peu au large d'Aurigny; alors tout ce qu'il y avait de bateaux dans Ploubazlanec avait appareillé en hâte.
LOTI, Pêcheur d'Islande, 1886, p. 45.
4. Comme j'étais le dernier et qu'ils n'en attendaient plus d'autres, nous nous acheminâmes vers la ville au grand port où appareillent les navires. Des clameurs en venaient vers nous sur la plage.
GIDE, Le Voyage d'Urien, 1893, p. 15.
5. L'ouïe, ce sens délicieux, nous apporte la compagnie de la rue, dont elle nous retrace toutes les lignes, dessine toutes les formes qui y passent, nous en montrant la couleur. Les « rideaux » de fer du boulanger, du crémier, lesquels s'étaient hier soir abaissés sur toutes les possibilités de bonheur féminin, se levaient maintenant, comme les légères poulies d'un navire qui appareille et va filer, traversant la mer transparente, sur un rêve de jeunes employées.
PROUST, La Prisonnière, 1922, p. 116.
P. ext., arg. de mar. Partir, s'en aller :
6. J'appareille à côté, je vais dans la chambre voisine.
ESN. 1966.
B.— Région. (Canada).
1. Se préparer, s'habiller, faire sa toilette.
2. ,,Il faut appareiller = il faut se préparer à partir`` (Canada 1930).
PRONONC. :[], j'appareille []. Pt ROB. transcrit le mot avec [e] fermé pour la 3e syllabe du mot. WARN. 1968 donne les 2 possibilités de prononc. Il réserve celle avec [] ouvert au lang. soutenu, celle avec [e] fermé au lang. cour. (pour la transcription avec [], cf. appareil).
ÉTYMOL. ET HIST. — Ca 1100 trans. sens gén. apareiller « préparer » (Roland, éd. Bédier, Paris, 1960, 643 : L'aveir Carlun est il apareilliez) — 1611, COTGR.; subsiste dans les emplois techn.; a) 1350 archit. apparler « préparer la taille des pierres » (Arch. Nord., B 15504, f° 50 ds IGLF Techn.); b) XIIe s. trans. mar. appareillier « apprêter, gréer (un navire) » (Mém. de la Sté des Antiquaires de Normandie, 311. VII-320, ibid.); 1544 intrans. « faire les manœuvres pour partir, quitter le port » (CARTIER, Voi., 13 ds Fr. mod., t. 25, p. 305); c) 1751 technol. (chapelier) (Encyclop.); d) 1838 pêche (Ac. Compl. 1842).
Empr. au b. lat. appariculare « préparer », lui-même dér. du lat. apparare « id. » (PLAUTE ds TLL s.v., 269, 60).
BBG. — Ac. Gastr. 1962. — BARB.-CAD. 1963. — BAUDR. Chasses 1834. — BÉL. 1957. — DUL. 1968. — Canada 1930. — CHABAT t. 1 1875. — GOUG. Mots t. 2 1966, pp. 146-147. — JOSSIER 1881. — NYSTEN 1814. — NOËL 1968.
II.
⇒APPAREILLER2, verbe trans.
I.— Emploi trans. Appareiller deux ou plusieurs choses; appareiller une chose à (avec) une autre.
A.— Mettre ensemble ce qui est pareil.
1. [Le compl. désigne des choses] Unir des choses semblables; assortir :
1. Comment niveler toutes ces hauteurs différentes, rapprocher ce qui doit être écarté, appareiller ce qui n'a pas de rapports et vouloir contenir dans les mêmes limites, habiller du même costume, enfermer sous la même forme, toutes ces différences essentielles d'origine, de nationalité, de siècles, d'époques?
FLAUBERT, La 1re Éducation sentimentale, 1845, p. 237.
2. En février, on scie les troncs en rondelles de 40 à 45 centimètres, elles-mêmes ensuite fendues en cubes. Et ces cubes travaillés à la hachette, une hachette au taillant très long et incurvé, dont le manche renflé au bout fait contrepoids, sont vaguement enfin façonnés en sabots que l'on appareille. Ils commencent à aller deux par deux.
PESQUIDOUX, Chez nous, t. 1, 1921, p. 216.
Spéc., TECHNOL. Joindre ensemble des planches de même longueur et de même épaisseur.
2. Rare. [Le compl. désigne des pers.] Réunir, de fait ou en pensée, deux ou plusieurs personnes, en raison de leurs affinités ou préoccupations communes :
3. Les quatre personnages regardèrent alors Lucien pendant le temps que la marquise parla. Quoiqu'à deux pas du nouveau venu, De Marsay prit son lorgnon pour le voir; son regard allait de Lucien à Madame de Bargeton, et de Madame de Bargeton à Lucien, en les appareillant par une pensée moqueuse qui les mortifia cruellement l'un et l'autre; il les examinait comme deux bêtes curieuses, et il souriait.
BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, p. 187.
P. ext., vieilli, ou p. plaisant. Marier :
4. Bourgeois et bourgeoises, vilains et vilaines se flairent, se choisissent à loisir. Il en va tout autrement pour les têtes couronnées. L'opportunité gouvernementale appareille le masculin au féminin sans se soucier des sentiments individuels.
AUDIBERTI, Le Mal court, 1947, II, p. 161.
3. [Le compl. désigne des animaux] Les réunir pour leur faire effectuer un travail en commun; les accoupler pour la reproduction :
5. Et quand l'amour appareille
La biche au cerf langoureux,
Aux fleurs des genêts l'abeille
Prend son miel délicieux.
MURGER, Les Nuits d'hiver, Les Abeilles, 1861, p. 69.
B.— Rendre pareilles les choses dissemblables, les égaliser :
6. Nous sommes d'étranges gens, nous laissons démolir l'hôtel de la Trémouille et nous bâtissons cette chose! Nous souffrons que des messieurs qui se croient et se disent architectes baissent sournoisement de deux ou trois pieds, c'est-à-dire défigurent complètement le charmant toit aigu de Dominique Boccador pour l'appareiller, hélas! avec les affreux combles aplatis qu'ils ont inventés.
HUGO, Le Rhin, 1842, p. 92.
Spécialement
1. ALIM. ,,Réunir des composants alimentaires : asperges, biscuits ... pour les couper à la même longueur.`` (Ac. Gastr. 1962).
2. TEXT. Égaliser les parties qui composent le corps de l'étoffe.
Rem. Les deux valeurs « unir » et « rendre pareil à » peuvent se rencontrer chez tel écrivain-poète :
7. Un doux gargouillis dans une rigole de sable (la marée baisse) travaille à appareiller à la terre ce paysage de déluge, — bruit presque humain déjà des eaux canalisées, comme la hache du bûcheron qui défriche.
GRACQ, Un Beau ténébreux, 1945, p. 14.
II.— Emploi pronom.
A.— Devenir pareil, assorti à.
1. Emploi réfl. S'appareiller avec :
8. Ils parlent dans le soir d'un air avertisseur
Et disent d'être doux et d'être bénévoles;
Ils ont des mots ouatés et blancs de confesseur,
Des mots tels qu'on en lit au long des banderoles
Peintes, dans les missels, aux lèvres des élus.
Ils parlent lentement, avec des voix si nulles!
Voix comme en rêve; voix en conciliabules,
S'appareillant avec leurs yeux irrésolus.
RODENBACH, Le Règne du silence, 1891, p. 25.
2. Emploi réciproque :
9. ... le bon Geruzez, qui lui-même a résumé élégamment et avec assez de justesse l'histoire littéraire du passé, mais qui ne compte pas comme critique contemporain, s'est épris d'un bel amour pour Turquety; il faisait pour lui seul une exception entre tous les poètes de la nouvelle école : un tel choix juge le critique et le poète : ils s'appareillaient tous deux.
SAINTE-BEUVE, Pensées et maximes, 1869, p. 133.
B.— ARCHIT. [En parlant de pierres ou de moellons taillés] S'assembler exactement.
C.— ORNITH. [En parlant des oiseaux] S'accoupler.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1130-40 trans. apareiller « unir (un homme et une femme) » (WACE, Vierge Marie, éd. V. Luzarche, 62 ds T.-L. : Corteisement l'apareilla Qui virge a virge comanda) — fin XIIIe s., ibid.; repris comme terme techn. 1680 pronom. « s'accoupler (en parlant d'oiseaux) » (RICH.); 2. 1204 pronom. « se joindre à (son pareil) » (RECLUS DE MOLLIENS, Charité, II, 4 ds GDF. Compl. : Le bon au bon, le mal au mal, Cascuns requiert son parigal Et a son sanlant s'appareille), attest. isolée; à nouv. 1690 trans. (FUR. : Appareiller [...] Trouver un pareil à quelque chose pour les joindres [sic] ensemble).
Dér. de pareil; préf. a-1, dés. -er.
STAT. — Fréq. abs. littér. :187. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 357, b) 276; XXe s. : a) 162, b) 242.
BBG. — BARBER. 1969. — BAUDR. Pêches 1827. — BONNEL-TASSAN 1966. — ESN. 1966. — FRANCE 1907. — GRUSS 1952. — GUILB. Aviat. 1965. — JAL 1848. — LARCH. Suppl. 1880. — SOÉ-DUP. 1906. — WILL. 1831.

1. appareiller [apaʀeje] v.
ÉTYM. 1080, Chanson de Roland; du bas lat. appariculare, du lat. class. apparare « préparer ».
———
I V. tr. (→ 1. Appareillage, I.).
1 Anciennt (XIe-XVIe). Préparer, apprêter.
1 Ils le firent avertir qu'il se gardât du poison qu'on lui avait appareillé.
J. Amyot, Trad. Plutarque, Flamininus, 41, in Littré.
2 Mod. Pêche. || Appareiller un filet, le disposer pour la pêche.
(XIIe). Mar. || Appareiller un navire, le garnir de ses apparaux pour la navigation. Gréer. || Appareiller une ancre, une voile.
3 Techn. || Appareiller des pierres, les tailler, les agencer en vue de la construction.Au p. p. || Pierres appareillées. Appareil.
4 Méd., chir. Placer un appareil de prothèse sur. || Appareiller une jambe, un bras.
Par ext. Munir (qqn) d'un appareil d'orthodontie. || Cet enfant a les dents de travers, il faudra l'appareiller.
tableau Lexique de la chirurgie.
5 Régional (Canada). || Appareiller qqn ou qqch., le préparer.
———
II V. intr. (1544). Mar. (Le sujet désigne une ou des personnes, un navire). Se disposer au départ, quitter le mouillage, le port. Lever (l'ancre); 1. appareillage, (II.). || Le navire (cit. 9) appareillait.
2 Nous appareillâmes le lendemain pour retourner en Angleterre.
Voltaire, Contes, « Jenni ».
3 La « Léopoldine » devait mouiller en grande rade devant ce Pors-Even, et n'appareiller définitivement que le soir (…)
Loti, Pêcheur d'Islande, V, 2.
4 Philéas Fogg, pendant trois heures, parcourut le port en tous sens, décidé, s'il le fallait, à fréter un bâtiment pour le transporter à Yokohama; mais il ne vit que des navires en chargement ou en déchargement, et qui, par conséquent, ne pouvaient appareiller.
J. Verne, le Tour du monde en 80 jours, p. 164.
CONTR. Accoster, jeter (l'ancre), mouiller.
DÉR. Appareil, appareillable, 1. appareillage, appareilleur.
HOM. 2. Appareiller.
————————
2. appareiller [apaʀeje] v. tr.
ÉTYM. 1130; de 1. a-, et pareil.
1 Trouver (qqch.) de manière à assortir; unir (deux, plusieurs choses pareilles). Apparier, assortir, joindre, unir. || Appareiller des gants, des vases, des candélabres.
0.1 Stephy avait tenté d'appareiller, dans le chalet, les rideaux, les couvertures du lit, la vaisselle.
Giraudoux, les Aventures de Jérôme Bardini, p. 111.
2 Joindre (deux, plusieurs personnes) ensemble. || Appareiller qqn à, avec…, joindre (une personne) avec une autre. Assortir, réunir.Par ext. (vieilli). Marier.
1 Ils se retirèrent ensuite chez eux, aussi contents de l'avoir appareillé avec une aventurière, que s'ils eussent fait son mariage avec une princesse.
A. R. Lesage, Gil Blas, VIII, 11.
2 Le premier devoir d'un amphitryon est de bien appareiller ses convives.
Brillat-Savarin, in P. Larousse (1866), artAppareiller.
Au passif :
3 Ne t'alarme pas trop d'être appareillé avec un criminel au char de la vie (…)
Chateaubriand, les Natchez, V.
3 Agric. Accoupler (des animaux) pour le travail ou pour la reproduction ( Apparier). || Appareiller une paire de bœufs. || Appareiller une vache flamande avec un taureau anglais.
4 Cuis. Mettre ensemble pour couper à la même dimension. || Appareiller des asperges.
——————
s'appareiller à… v. pron.
(Réfl.) :
4 Elle s'appareillait encore trop peu au genre humain, pour ne pas être torturée par le seul fait du déplacement et du voyage.
Giraudoux, les Aventures de Jérôme Bardini, p. 122.
(Récipr.). Se joindre à un de ses pareils. Accorder (s'), harmoniser (s').
5 — On vous dit original et peu soumis.
— Eh bien ! cher monsieur J.-G.-N., nous pouvons, je crois, nous appareiller.
Léonce de Larmandie, Histoire de J.-G.-N. dit Humilis, in G. Nouveau, Œ., Pl., p. 1040 (1910).
Spécialt. S'accoupler, en parlant des animaux (spécialt, en parlant des oiseaux). || Quand la tourterelle a perdu sa compagne, elle ne s'appareille plus avec une autre.
Archit. S'imbriquer parfaitement. Ajuster (s'), assembler (s'). || Moellons qui s'appareillent.
——————
appareillé, ée p. p. adj.
(Choses). Assorti, uni.(Personnes). || « Un mari et une femme appareillés » (Goncourt).(Personnes). Joint (à quelqu'un).
CONTR. Contraster, dépareiller, déparier, désapparier, désassortir, détonner, trancher.
DÉR. Appareillade, 2. appareillage, appareillement, appareilleuse.
HOM. 1. Appareiller.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • appareiller — APPAREILLER. v. a. Joindre à une chose une autre chose qui lui soit pareille. Voilà un beau vase, je cherche à l appareiller. Voilà un beau cheval de carrosse, je voudrois bien trouver àl appareiller.Appareiller, est aussi un terme de lâtimens,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • appareiller — est faire preparatif et provision de quelque chose à certaine fin, Preparare comparare, Appareiller aussi est conditionner et faire cuire la viande pour le repas, Selon ce on dit une viande estre bien appareillée, quand elle est bien assaisonneé… …   Thresor de la langue françoyse

  • APPAREILLER — v. a. Mettre ensemble des choses pareilles ; Joindre à une chose une autre chose qui lui soit pareille. Appareiller des chevaux, des vases, des tableaux. Voilà un beau vase, je cherche à l appareiller. Voilà un beau cheval de carrosse, je… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • appareiller — I. Appareiller. v. a. Joindre à une chose une autre chose qui luy soit pareille. Voilà un beau vase, je m en vais chercher à l appareiller. voilà un beau cheval de carosse. je voudrois bien trouver à l appareiller. Appareiller. En termes de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • appareiller — (a pa rè llé, ll mouillées) v. a. 1°   Trouver un pareil à quelque chose. Il faut appareiller ces gants, ces souliers, ces pistolets. 2°   En termes d architecture, marquer les pierres selon qu elles doivent être taillées. 3°   En économie rurale …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • APPAREILLER — v. tr. Joindre ensemble deux êtres ou deux choses pareilles. Appareiller des boeufs, des chevaux pour le labour. Appareiller des vases, des étoffes. Ces rubans ne s’appareillent guère. C’est un fripon avec qui il est digne de s’appareiller. Il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • appareiller — vt. , apparier, égaliser, assortir : aparèlyér (Montricher, Ste Foy), aparèlyî (Albanais.001, St Germain Ta., Villards Thônes), aparêyî (Saxel), aparlyî (Thônes). A1) appareiller, mettre un appareil à (qq.) : aparèlyî vt. , ptâ on n aparèlyo à… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'appareiller — ● s appareiller verbe pronominal être appareillé verbe passif Ressembler à quelque chose, être en harmonie : Tentures appareillées au mobilier. S accoupler, en parlant des animaux. ● s appareiller (synonymes) verbe pronominal être appareillé… …   Encyclopédie Universelle

  • appareillage — [ aparɛjaʒ ] n. m. • 1371 « préparatif »; de 1. appareiller 1 ♦ Ensemble d appareils et d accessoires divers disposés pour un certain usage. Appareillage électrique. 2 ♦ Archit. Action d appareiller des pierres. Disposition résultant de cette… …   Encyclopédie Universelle

  • appareillement — ● appareillement nom masculin Action d appareiller des objets. Action d appareiller des animaux de trait. ⇒APPAREILLEMENT, subst. masc. A. Action de réunir, d appareiller deux personnes ou deux choses : • Y a t il donc aussi des chaînes à deux… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”